quel oreiller choisir
Literie

Quel oreiller choisir pour bien dormir?

Tout comme le choix d’un matelas, celui d’un oreiller ne devrait pas se faire à la légère. Souvenez-vous que vous y passerez le tiers de votre vie, il est donc important de savoir quel oreiller le choisir.

Le principal critère qui devrait guider votre sélection, c’est toujours le confort. Dites-vous que c’est un investissement à long terme. Il vaut mieux payer plus cher pour un oreiller qui conservera son support qu’un oreiller qu’on devra changer annuellement car il aura perdu toute forme.

Finalement, vous devez absolument en faire l’essai en boutique. N’hésitez donc pas à essayer plusieurs modèles en magasin et tester chaque oreiller au moins 15 minutes. Si vous n’avez pas envie de changer de côté au bout de cette période, c’est une bonne indication que celui-ci vous convient.

Choisir la matière de son oreiller

Le choix de la matière de l’oreiller est un élément important. Choisir la housse mais aussi la bonne technologie qui compose votre oreiller est un essentiel pour améliorer votre sommeil. Voici un sommaire des caractéristiques de chacune:

  • Oreiller à plumes: il ont tendance à s’aplatir avec le temps et à développer des allergies en raison des acariens;
  • Oreiller à fibres synthétiques (polyester et silicone): ils sont antiallergiques, offrent bonne circulation d’air, par contre leur durée de vie est moindre du fait qu’on peut les laver. Par ailleurs, au fur et à mesure, ils perdront également leur forme originale;
  • Oreiller en latex: contrairement aux autres matériaux, ils s’affaissent pas pendant la nuit, respirent bien et les acariens ont plus de difficultés à y faire leurs nids;
  • Oreiller ergonomique: ils sont composés de mousse mémoire, plus dispendieux et peuvent perdre leur forme au fils du temps;
  • Oreiller en laine: ils sont souples, offrent un bon soutien, sont thermo-régulateurs retiennent moins les poussières et les acariens, mais ont tendance à perdre leur forme avec le temps.
    Une housse lavable et anti-acarien prolongera la durée de vie de votre oreiller.

En plus du confort, il faut chez un adulte, regarder sa morphologie et identifier clairement son besoin. Sa grandeur, son poids, la largeur de ses épaules, les problèmes de dos, la courbure au niveau de la colonne (prononcée ou affaissée) sont des éléments à prendre en considération.

Choisir le bon oreiller suivant sa position de sommeil

Si on dort sur le côté : Pour choisir un bon oreiller, il faut avoir un oreiller qui soutienne bien et remplis adéquatement l’espace entre le matelas et le cou (la largeur de l’épaule) de manière à maintenir la colonne vertébrale parfaitement parallèle avec le matelas, sinon vous subirez de la pression sur les vertèbres supérieures, ce qui peut causer à terme des engourdissements, de la douleur, des raideurs et même des maux de tête. Ceci est aussi vrai pour l’inverse, c’est-à-dire si votre oreiller est trop volumineux et exerce une pression en sens inverse.

Si on dort sur le dos: Lorsqu’on dort sur le dos, il est important de maintenir les courbures naturelles de la colonnes vertébrale. Ainsi, il faut un support adéquat au niveau des vertèbres cervicales, et ce, de manière à ce que la tête ne renverse pas trop vers l’arrière, mais plutôt conserve la position longitudinale avec le tronc.

Si on dort sur le ventre: Si on dort sur le ventre, et bien on change tout simplement de position. Tous les articles que j’ai lus déconseille fortement cette position et suggèrent fortement de dormir de préférence sur le côté.

Donc, ce qu’il faut retenir, c’est que la distance de l’épaule et du cou doit être remplie par l’oreiller. L’espace entre l’extrémité de l’oreille et l’extrémité de l’épaule doit être bien comblé lorsqu’on se couche sur le côté, favorisant ainsi un alignement adéquat de la tête avec la colonne. L’oreiller doit épouser la forme naturelle de votre colonne vertébrale tout en soutenant la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *